Découverte de Bodie, une ville fantôme de la Californie rappelant le Far West

Classé dans : Voyages | 0

Rien n’est aussi intrigant qu’une cité qui a été complètement abandonnée. Lors d’une escapade dans la région ouest des États-Unis comme la Californie, il est de coutume de faire la visite d’une ville fantôme. Si Calico a sa part intéressante de touristes annuels, c’est surtout à Bodie, en bordure du Nevada et du territoire californien que les plus curieux des vacanciers se donnent rendez-vous pour faire la découverte de l’authentique Bodie.

De son contexte historique aux meilleurs spots à voir absolument, cet article vous dit l’essentiel pour une excursion agréable et fluide auprès de cette ghost town américaine.

Le contexte historique de Bodie : de son ascension à sa désertion

Localisée dans la région nord de Mono Lake, cette ancienne ville minière commence à se faire connaître suite à la découverte d’une première pépite. Mais c’est surtout en 1879 que Bodie devient célèbre après un filon d’or considérable. Entre les braquages de banques, les fusillades et les hold-up de diligences, la ville a su se créer une réputation de hors-la-loi en Californie.

Les filons bien qu’abondants, étaient loin d’être éternels et les participants de la ruée vers l’or le savaient bien. De 1880 à 1917, de nombreux mineurs ainsi que leurs familles ont quitté la ville qui ne comptait plus qu’une centaine de résidents à l’époque. En 1942, Bodie fut déclarée officiellement abandonnée par le gouvernement.

L’histoire de Bodie a-t-elle éveillé votre curiosité et votre soif d’aventure ? Cliquez sur ce lien et découvrez un itinéraire spécial voyage en Californie riche en visite de villes fantômes et d’autres perles du west side des USA.

Malgré l’important incendie qu’elle a subi en 1932, la cité a su conservé une multitude de bâtiments et de spots encore en bon état qui méritent tout de même une halte.

Main Street, une rue qui vous ramène plusieurs décennies en arrière

C’est sur cette grande rue s’étendant sur 2 km que vous commencerez votre excursion à Bodie. De son temps, elle était parsemée de pas moins d’une soixantaine de saloons et comprenait même un quartier chinois. Actuellement, en plus de quelques éléments modernes tels qu’une station d’essence, vous avez droit à un décor figé dans le temps et bien fidèle à l’esprit du Far West : une vieille prison, une banque avec sa plaque à l’ancienne et même une authentique boutique de barbier.

La mine de Bodie

Il est inconcevable de quitter Bodie sans voir au moins un spot pour laquelle elle est célèbre, sa mine. Au cours de 25 années de service, la mine historique de Bodie a su produire une quantité considérable de filons, équivalant à 15 millions de dollars. Se tenant sur une colline visible depuis n’importe quel emplacement de la ville, la mine ne peut être explorée que dans le cadre d’une visite guidée se déroulant en période estivale.

Les différents bâtiments pertinents des lieux

Après avoir visité les spots principaux de Bodie, il reste une multitude de recoins qui permet d’avoir une idée précise sur la vie menée par les anciens résidents de cette ville fantôme américaine :

  • Swazey Hotel. Avant de devenir un hôtel, il fut un casino et un magasin de vêtements. Il fait d’ailleurs partie des endroits les plus photographiés de tout Bodie.
  • Après une heure d’excursion, passez au petit musée de Bodie pour contempler une riche collection d’objets datant du XIXe siècle.
  • Methodist Church. Il s’agit sans doute de l’édifice le plus intact de toute la ville de Bodie. L’église ouvre ses portes au grand public et vous pouvez la visiter sans avoir à payer la moindre somme.